INSOMNIE, RÊVES, SOUVENIRS DE CIGARETTES

Si les troubles du sommeil sont dus au manque de nicotine, utilise un patch de nicotine sur 24 heures.

    Pour augmenter sa résistance: évite la caféine et les boissons au cola le soir, ainsi que toute autre substance susceptible d’aggraver les perturbations du sommeil. Se coucher assez tôt pour éviter d’être en manque de sommeil pendant les premiers mois après l’arrêt du tabac. Par ailleurs, certaines personnes rapportent un sommeil de moins bonne qualité quand elles regardent la télévision avant de dormir.

    Pour combattre directement la cause du problème: si les troubles du sommeil sont dus au manque de nicotine, utilise un patch de nicotine sur 24 heures. Toutefois, chez certains utilisateurs du patch, des troubles du sommeil apparaissent avec le patch de 24 heures. Dans ce cas, il vaut mieux interrompre le patch sur 24 heures, même si les autres types de protection sont moins durables. Il faudra alors compenser la perte de protection contre les symptômes de sevrage en utilisant un autre médicament, comme les gommes le matin.

    Astuces « palliatives »: lorsque tu te couches, lis une bande dessinée ou un livre que t’aime, mais évite les thèmes policiers ou d’horreur, qui peuvent maintenir éveillé plus longtemps que prévu. La télévision ou l’internet peuvent également retarder l’arrivée du sommeil.

    Le savais-tu ?

    • On peut ressentir des symptômes de sevrage même sans ressentir une forte envie de fumer ! Par exemple, la mauvaise humeur, l’humeur déprimée, des difficultés de concentration ou des insomnies sont des symptômes classiques de sevrage du tabac.
    • La prise de poids consécutive et tous les symptômes de sevrage à l’arrêt du tabac peut être repoussée à plus tard si l’on prend des substituts nicotiniques (patch, gomme, inhalateur, tablette de nicotine ou la vape) à dose suffisante. La prise de poids interviendra après la fin du traitement de substitution nicotinique, c’est-à-dire 2 à 3 mois après l’arrêt du tabac. Cette stratégie permet de s’occuper d’un problème à la fois.